Dans la société dans laquelle nous vivons, peu se soucie de se rappeler à soi. Un fond judéo-chrétien agit encore en sourdine et pousse les individus au sacrifice, aux bons sentiments et au besoin de la souffrance pour apprendre. On voudrait bien le paradis sur terre...

Quand on est intéressé par les autres, c’est aussi à soi que l’on s’intéresse puisqu’ils sont notre miroir, faisant partie de notre monde! Cet autre, qui est une des multiples facettes de notre infini, nous envoie une projection de soi qui se colore de notre interprétation...